Vous souhaitez adhérer

à notre Association :

Actualités

Retrouvez les dernières actualités de l'Association Française contre l'Amylose. Accèder

Bienvenue sur amylose.asso.fr Agrandir la police de caractère : taille 1 Agrandir la police de caractère : taille 2 Agrandir la police de caractère : taille 3

 

C’est la première fois que vous vous connectez sur notre site.

 

Vous nous rendez visite parce que vous-même ou un de vos proches est atteint d’amylose.

 

Nous avons tenté dans les différentes pages de répondre aux questions les plus fréquentes mais restons bien sûr à votre disposition par téléphone pour tout complément ou pour vous mettre en contact avec une personne qui se trouve dans une situation analogue à celle que vous connaissez.

 

Laissez nous un message sur le répondeur de l’Association au 04.42.94.90.86, avec vos coordonnées nous vous rappellerons rapidement.

 

 

Leila qui au fil des années a soutenu par téléphone beaucoup d'entre vous nous a quittés en ce mois d'août.
Voici quelques mots que Jean Claude son mari a écrits pour elle :

 

Vous l'avez aimé de son vivant pour son sourire, son visage lumineux et son ouverture vers chacun d'entre vous.
Elle avait un contact hors du commun, une attention vraie.
Pas de cinéma, de l'authentique.
Elle avait souvent un encouragement ou un soutien avec des mots qui résonnaient pour chacun.

Elle recherchait la clarté et avait de plus en plus envie de choses justes, de relations vraies et sincères.
Elle avait horreur de l'hypocrisie et savait voir clair dans les attitudes ou les comportements.
Quelquefois, elle nous remettait en cause et, si nous n'y prenions garde, cela pouvait nous heurter et nous faire réagir.
Mais elle voyait très souvent juste et, après avoir réfléchi
, il fallait se rendre à l'évidence avec honnêteté qu'elle avait fait mouche.
Tout cela, c'était Leïla et bien plus encore.
Elle a fait preuve d'un très grand courage tout au long de sa maladie, recherchant sans cesse comment la surmonter, ne reculant devant aucun obstacle, prête à tout essayer, même les choses les plus compliquées.
Elle était prête à remuer ciel et terre, à aller aux Etats-Unis car elle avait lu qu'il y avait des modes de guérison sortant des sentiers battus.
Leïla, rien ne l'arrêtait... Tout était possible si on en a la volonté et la force. C'était elle dans toute sa splendeur.
N'avait-elle pas vaincu l'amylose en 1998 alors que peu des personnes atteintes de cette maladie à cette époque ont survécu !
Elle a tout fait pour y arriver, jusqu'à expérimenter des choses qui feraient peur à beaucoup d'entre vous.
Lorsqu'elle avait appris le diagnostic, le médecin nous avait dit qu'il fallait agir tout de suite, qu'il allait s'occuper d'elle, qu'elle n'avait peut-être que quelques mois à vivre.
Sitôt passé le coup de massue, elle devait revoir ce médecin. Une fois le rendez-vous pris, nous nous sommes rendus compte qu'il était parti en vacances...
Après la surprise passée, nous avons donc vu sa remplaçante qui tenait le même discours. Nous étions au mois de juin à l'approche des vacances et Leïla souhaitait maintenir ce que nous avions prévu (randonnées en montagne).
Leïla lui a indiqué ce que nous avions programmé pour les vacances. Réaction du médecin qui prend un air dramatique pour répéter que nous ne disposons que de très peu de temps, que ce n'était pas sérieux, etc.
Leïla réfléchit et lui pose une question : "qu'est-ce que vous feriez à ma place ?"
Complètement déstabilisée par la question, le médecin reste interloqué quelques instants et finit par dire, très vite, juste avant de fermer la porte et de s'éclipser : "je partirais..."
Nous sommes partis en montagne (toutefois pas en itinérant) et elle s'est baignée dans les torrents glacés pour travailler sur ses cellules.
Nous étions en juin 1997. De fait, elle a accepté le traitement un an après. Entre temps elle a travaillé avec un thérapeute (déplacement en Belgique toutes les semaines pendant 6 mois !) pour accepter positivement la chimio au lieu de la considérer comme une bombe atomique qui détruirait son corps.
Elle avait une énergie extraordinaire.
La maladie toutefois avait fait des dégâts et ses reins avaient trinqué.
Mais elle recherchait toujours comment minimiser les effets, ce qu'il fallait faire pour ne pas les endommager plus. Recherches permanentes pour découvrir de nouveaux moyens d'action (nourriture, produits alternatifs, discussions, conférences, etc.).
Jamais rassasiée.
La leucémie s'est déclarée en novembre 2013.
Et là, malheureusement, les forces l'ont lâché et l'anémie a dorénavant fait partie de sa vie.
Une fois de plus, elle a pris le taureau par les cornes mais en manquant de ressources physiques.
Une naturopathe qu'elle voyait régulièrement lui a dit un jour : " Au vu des résultats de vos analyses, je ne sais pas comment vous faîtes pour être encore active. Vous ne fonctionnez qu'avec votre "corps" énergétique, c'est incroyable ! ".
En clair, d'autres personnes avec son niveau d'anémie auraient été alitées.
Avec un tel niveau de fatigue permanente, il nous est arrivé d'aller passer 2 ou 3 jours en montagne. Elle était rayonnante tellement elle aimait ses Pyrénées. Nous avons marché malgré son niveau de fatigue. Tout à l'énergie. Plusieurs heures en montée même si, bien entendu, nous faisions beaucoup de haltes.
Elle était extrêmement heureuse dans la nature et surtout en montagne. Tout était émerveillement. Les arbres, les montagnes, les fleurs, les animaux, les torrents.
Elle était dans son élément. Elle était transformée. Et elle savait partager cette joie et la transmettre aux autres.
Voilà, les larmes me viennent au moment de conclure.
J'aurais encore plein de choses à dire sur elle tellement elle mangeait la vie à pleines dents.
Elle savait puiser sa force en elle-même. Lorsqu'elle devait accomplir des actes physiques qui demandaient des efforts surhumains pour elle, elle faisait appel à ses anges pour l'aider et, aussi étonnant que cela puisse paraître, cela marchait.
Sa quête spirituelle avait atteint un très haut niveau. Elle voyait clair dans plein de choses et dans chacun de nous.
Je pense que maintenant elle continuera de rayonner et de nous guider autrement.

 

   

                  

Nouveau : XAIPE n° 26 , plus de détail dans les actions de l'Association.

 

Prix 2014  "Association Française contre l'Amylose", plus de détail dans Les actions de l'Association.